Caseificio Contini di Contini Damiano

Matricule : PC516
SIÈGE SOCIAL :
Via Fontana, 67 - Fr. Bacedasco Basso
29010 Vernasca (PC)

SITE DE PRODUCTION :
Loc. Caminata, 4 - Bacedasco
29014 - Castell'Arquato (PC)
tél. 0523 895201 – fax 0523 895201
info@caseificiocontini.191.it
Caseificio Contini di Contini Damiano
Damiano et Sabrina sont mariés.

Quand ils se sont rencontrés, Sabrina était l’employée, mais Damiano l'a convaincue de le suivre pour travailler dans l'entreprise familiale. Et c'est ainsi que Sabrina est entrée, par amour, dans le monde du fromage !

C'est ainsi qu'ils ont commencé à faire ensemble des marchés et des livraisons à domicile pour vendre le Grana Padano produit dans la fromagerie des parents de Damiano.

En 2005, ses parents décidèrent de prendre leur retraite et Sabrina et Damiano de poursuivre la tradition familiale.

Damiano, avec son oncle qui, à l'âge de 83 ans, produit chaque jour à partir de 5 heures du matin six meules de Grana Padano.

La méthode de production est la même que celle des autres fromageries mais plus artisanale, Damiano est polyvalent : chaque soir, il va chercher le lait aux étables avec son camion, le verse dans les cuves d'affleurement et commence la transformation le lendemain matin.

« C'est très dur pour les petits producteurs mais j'ai cinquante ans et je veux aller de l’avant. »

Il voudrait augmenter la production mais en plaisantant, il dit que son oncle ne l'aide plus ; le véritable problème est d’écouler ce produit ; en effet, le seul canal de vente maintenant est le magasin qui est géré par Sabrina, où sont commercialisés du Grana Padano, de la ricotta et du beurre que Sabrina produit elle-même !

Les clients du magasin sont des gens de passage et des personnes affectionnées.

« Un de nos clients en particulier vient ici pour acheter du fromage depuis plus de trente ans, c'est un ami désormais ».

Et puis le fromage est consommé par la famille en grande quantité ; Sabrina ne renonce pas à la croûte, bien nettoyée et mangée telle quelle ou dans des soupes et des potages.

Damiano participe encore à quelques foires seulement, car ses parents commencent à être âgés et ont besoin de temps et d'attention.

Ils n'ont pas pris de vacances depuis onze ans, car la fromagerie exige une présence quotidienne, il n'y a pas de week-ends ni de vacances, mais beaucoup de sacrifices.

« S’habituer à travailler tout le temps. C'était facile pour moi parce que ça a toujours été comme ça. C'est ce que mes parents faisaient. Quand j’allais à la plage, mon père n'était jamais avec moi. C'était plus compliqué pour mon fils, qui a dû s'y habituer ».

 « Mes parents m'ont conseillé de ne pas embrasser ce métier, mais à ce moment-là, la fromagerie avait été construite et je n'avais pas envie d’abandonner cette activité. Mais il faut beaucoup de passion et de détermination ».
Partager facebook share twitter share pinterest share
Siglacom - Internet Partner