Alimentation des vaches

Alimentation des vaches
Le Consortium vérifie le respect des normes relatives à l'alimentation du bétail.
C'est pourquoi l'alimentation des vaches dont le lait est tiré est si importante, et c’est le cahier des charges de production qui régit dans les moindres détails les aliments qui peuvent être utilisés et ceux qui doivent être exclus. Aujourd'hui, parallèlement à la prairie stable utilisée dans certaines zones de la région de Mantoue, la prairie temporaire a fait son chemin, cultivée en rotation avec d'autres cultures dont la luzerne, considérée la reine des cultures fourragères. Au fil des ans, des cultures intercalaires estivales et automnales ont été ajoutées et le maïs fourrage est devenu le symbole de l'agriculture de la vallée du Pô destinée à la production zootechnique. Enfin, les éleveurs ont désormais souvent recours à ce qu'on appelle le « plat unique », c'est-à-dire un type de repas qui est toujours le même, mais dont les composants doivent respecter les dispositions du cahier des charges.