Les services du consortium

La qualité avant tout

Le riche patrimoine culturel, alimentaire, historique et socio-économique dont le Grana Padano est une expression devait être reconnu, soutenu, protégé : c'est pour cela que nous sommes nés. C'est la seule façon pour que le Grana Padano puisse être le Grana Padano.

L'apposition des marques de garantie du Grana Padano AOP est une tâche délicate et importante.
C'est pourquoi le Consortium de Protection et l'organisme de certification CSQA travaillent côte à côte tous les jours.
Les services du consortium

Matières premières

Le Consortium vérifie le respect des normes relatives à l'alimentation du bétail.
C'est pourquoi l'alimentation des vaches dont le lait est tiré est si importante, et c’est le cahier des charges de production qui régit dans les moindres détails les aliments qui peuvent être utilisés et ceux qui doivent être exclus. Aujourd'hui, parallèlement à la prairie stable utilisée dans certaines zones de la région de Mantoue, la prairie temporaire a fait son chemin, cultivée en rotation avec d'autres cultures dont la luzerne, considérée la reine des cultures fourragères. Au fil des ans, des cultures intercalaires estivales et automnales ont été ajoutées et le maïs fourrage est devenu le symbole de l'agriculture de la vallée du Pô destinée à la production zootechnique. Enfin, les éleveurs ont désormais souvent recours à ce qu'on appelle le « plat unique », c'est-à-dire un type de repas qui est toujours le même, mais dont les composants doivent respecter les dispositions du cahier des charges.
Les services du consortium

Étables

Les étables sont contrôlées et certifiées.

Chaque éleveur doit s'assurer que le lait est apte à être transformé en Grana Padano. Pour ce faire, il présentera à la fromagerie où la production aura lieu une auto-certification attestant ce qui suit :

• le nombre de bovins laitiers dans l'étable
• la production totale, annuelle et unitaire
• l'exclusion effective des aliments interdits
• le respect des exigences en matière de santé et d'hygiène
• la façon dont le lait est stocké, y compris la température.

Bien entendu, chaque éleveur doit obligatoirement faire partie de la zone de production du Grana Padano prévue dans le cahier des charges.
Les services du consortium

Inspections

Dans le cadre de ses activités d'auto-contrôle, le Consortium aide les membres du Consortium à s'assurer que le cahier des charges de production est respecté.

Les fromageries sont également soumises à des contrôles périodiques que le Consortium effectue en collaboration avec des laboratoires d'analyse accrédités. Les contrôles portent sur les matières premières, les étapes de transformation et les équipements utilisés. Des échantillons de lait sont prélevés :

• mensuellement pour celui déjà en cours de transformation, directement dans les chaudrons
• deux fois par mois pour celui venant d'arriver à la fromagerie ou en phase d’écrémage

Les analyses de ces échantillons sont essentielles pour une bonne transformation du lait et pour détecter d'éventuels défauts déjà présents dans la matière première. Les équipements et les étapes de transformation, y compris les temps et les températures, doivent respecter à la lettre les exigences du cahier des charges de production. Chaque contrôle prévoit la délivrance de certifications spéciales.
Partager facebook share twitter share pinterest share
Siglacom - Internet Partner